10 conseils contre la mauvaise haleine

J’ai une hygiène bucco-dentaire rigoureuse

2 brossages par jour matin et soir pendant 2 minutes et, après le brossage du soir, l’utilisation du fil dentaire ou des brossettes interdentaires

Je bois suffisamment d’eau

Une consommation quotidienne de 1,5 litres d’eau permet une bonne hydratation de la bouche et limite le développement des bactéries buccales responsables de la mauvaise haleine (halitose). Elle permet aussi d’éliminer les toxines accumulées.

J’évite l’ail et l’oignon et certaines épices (curry, paprika)

Ces condiments peuvent continuer d’altérer votre haleine plusieurs heures après le repas. Leur mode de consommation, cru ou cuit est un facteur important à considérer

Eviter ail et oignon, nos conseils contre la mauvaise haleine

Je consulte 1 fois par an mon dentiste

Votre praticien diagnostiquera d’éventuelles caries ou maladies parodontales (déchaussement dentaire) qui peuvent induire la mauvaise haleine. Un dégagement d’hydrogène sulfuré est possible. Avec leur vieillissement (insuffisance de brossage) les bactéries de la plaque dentaire voient leur agressivité augmenter et la destruction des tissus dentaires s’accélérer

Je limite ma consommation de café

Lutter contre la mauvaise haleine (halitose)Le café est une boisson dite astringente. Elle assèche votre bouche favorisant ainsi l’apparition des bactéries et entraînant donc une mauvaise odeur. Après votre tasse de café, n’hésitez pas à boire un verre d’eau afin d’hydrater votre bouche.

Je n’oublie pas que l’alcool, c’est toujours avec modération !

De part leurs forts parfums, les boissons alcoolisées laissent un effluve dans votre bouche. Comme le café, l’alcool dessèche la bouche et peut donc produire une mauvaise haleine.

Je n’hésite pas à mastiquer des chewing-gums sans sucres

Mâcher un chewing-gum sans sucres permet d’augmenter la production de salive et, ainsi, de conserver une bouche hydratée et fraîche.

Je privilégie les aliments mentholés

Pastilles ou encore boissons à base de menthe sont à consommer sans modération s’ils sont sans sucres sinon gare aux caries ! Ces aliments vous procureront une sensation immédiate de bouche fraîche. Attention cependant, ils masquent la mauvaise odeur sans s’attaquer réellement aux bactéries présentes. Il existe des bains de bouche de traitement spécial halitose, demander conseil à votre dentiste.

Je veille à ne pas être à jeûn

Sauter un repas peut être responsable d’une mauvaise haleine ; il s’agit d’un signe de l’acidocétose de jeûne. Plus longtemps vous restez sans manger et plus les bactéries prolifèrent dans votre bouche et plus particulièrement sur le dos de votre langue.

Conseils d’ordre général

Conseils pour une bonne hygiène bucco-dentaireN’oubliez pas que le brossage des dents c’est 2 fois par jour et utilisez du fil dentaire après le brossage du soir. Après chaque brossage, il est important de penser aussi à l’hygiène de sa langue. Ne brossez jamais votre langue avec les poils de votre brosse à dents. En effet, cela entraîne des micro-lésions sur la langue qui favorisent le développement des bactéries. Utilisez soit un racleur à langue soit la surface siliconée présente sur votre brosse à dents. Enfin, n’oubliez pas de consulter 1 fois par an votre chirurgien-dentiste pour une visite de contrôle !

 

 

 

Remèdes et astuces

1- comme dit précédemment, il faut boire beaucoup d’eau. Une bouche sèche est à l’origine du développement de bactéries qui par leurs produits de dégradation, participent à la mauvaise haleine.

2- gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée : 1 ou deux gouttes sur la langue

3 mâcher du fenouil

4- mâcher du persil ou bien déposer une goutte d’huile essentielle de persil sur la langue

5- Utiliser Parobiotic (disponible chez Nutralya.fr) qui apporte des ferments probiotiques pour le bien-être bucco-dentaire ( Lactobacillus acidophilus,Lactobacillus rhamnosus, Lactobacillus salivarius, Lactobacillus reuteri prodentis et Bifidobacterium bifidum)