La tomographie volumétrique à faisceau conique : cône Beam – CBCT

Je suis heureux de vous annoncer que mon activité est enrichie par la présence au sein de mon cabinet d’un Cone Beam CT scanner 9000 3D de Kodak.

De nombreuses solutions digitales étaient déjà accessibles telles que des capteurs RVG  Owandy et Satelec pour les radiographies rétro-alvéolaires.

Le système C 9000 3D est l’un des équipements de tomodensitométrie à faisceau conique (CBCT) les plus conviviaux du marché. Son système d’imagerie offre de nombreuses solutions polyvalentes à nos besoins en imagerie extra-orale. Combinant la technologie 3D à champ focalisé et une imagerie panoramique dédiée, cet appareil 2-en-1 nous permet de gagner sur deux tableaux puisqu’il offre la résolution la plus élevée combinée à la dose de radiation la plus basse.

Le scanner prend 30 secondes pour être réalisé et après 2 minutes, le volume 3D  peut être analysé par l’intermédiaire de coupes de 0.076mm d’épaisseur.

Le système C 9000 3D assure un niveau de détail jamais encore atteint. Il fournit des images réalistes d’un point de vue anatomique avec des mesures à l’échelle 1:1 qui nous permettent de poser notre diagnostic en toute confiance. Grâce au champ d’examen focalisé du système 3D, nous obtenons non seulement tous les angles de vue dont nous avons besoin, mais également les images à la résolution la plus élevée possible.

Le scanner est un outil diagnostic  indispensable pour le traitement et la planification implantaire. Grâce à son échelle 1:1 correspondant exactement à la situation « en bouche », je peux avec certitude déterminer le diamètre et la longueur de l’implant dentaire idéal à votre cas.

Le scanner produit également d’excellentes images d’éventuels défauts parodontaux ou d’atteintes de la furcation, ainsi que de l’endodonte  ce qui permet la encore de pouvoir analyser les situations des cas les plus difficiles

Kodak-9000-3D-kyste

Les canines incluses et les dents de sagesse sont vues en 3D et la proximité des dents adjacentes ou bien les éléments anatomiques tels que le sinus maxillaire ou le canal dentaire inférieur sont appréciés avec précision.

La radiologie permet d’apporter une aide indispensable au diagnostic, tant au niveau des image 2D (panoramique dentaire) qu’au niveau des images 3D (cône beam).

Imagerie de première intention  pour les pathologies dentaires ainsi que pour les bilans radiologiques avant la mise en place d’implants dentaires, c’est un outil indispensable.

Le cône beam : un outil de diagnostic moderne

  • il apporte les mêmes informations que le scanner réalisé chez le radiologue,
  • il fournit une image en trois dimensions claire et fiable tout en limitant la dose de radiations à laquelle est exposé le patient,
  • il contribue à la recherche d’informations anatomiques détaillées et précises,
  • au sein des cabinets, adossé à des logiciels de programmation, il permet de réaliser virtuellement les interventions, avant de les programmer sur le patient,
  • l’analyse de l’image est ensuite faite pour prévisualiser précisément la future intervention.

133

Pourquoi un tel examen ?

– Cet examen est indispensable pour déterminer le volume osseux disponible et les obstacles anatomiques présents, avant la mise en place des implants dentaires, ainsi que pour les éventuelles interventions de chirurgie osseuse pré-implantaire.
– Cet outil  de radiodiagnostic, par son analyse tri-dimentionnelle, apporte une dimension nouvelle et sécuritaire, au praticien implantologiste par rapport aux radiographies panoramiques.
– L’imagerie cône beam, couplée à un logiciel de programmation permet également de prévisualiser l’intervention future à réaliser, la programmer de manière la plus précise en la réalisant même virtuellement.